R&D

 

                                              Innovation

  Recherche & Développement

 
 

Dès notre première transformation TPMR sur Renault 4L fourgonnette en 1970 jusqu’à la gamme de solutions que nous proposons aujourd’hui, la recherche et l’innovation nous ont permis de relever les défis liés au transport de personnes à mobilité réduite.

 

Cette approche nous permet d’envisager sereinement les problématiques à venir.

Concepteur, nous créons certes des produits, mais ce sont l’expérience pratique, l’écoute de nos clients et le pilotage d’essais qui nous permettent d’apporter notre contribution à l’évolution du "transport de personnes" au sens large.

Depuis la concrétisation fonctionnelle jusqu’aux procédés de fabrication nous sommes et avons été précurseurs sur de nombreux points.


Expérimental, notre développement s’appui sur l’accumulation de connaissances, une longue pratique du domaine et des ressources spécifiques :                                                                 

  • Bureau d’étude, moyens de prototypage et engineering de l’homologation en internes
  • Véhicules pilotes
  • Analyse des retours utilisateurs

La mise en œuvre finale (validation en laboratoire, approvisionnement de pièces en série, etc) s’effectue via des prestataires et sous traitants spécialisés.

 

Quelques projets concrétisés selon cette démarche :


Transport écologique accessible:

2011, nous adaptons le  premier véhicule électrique TPMR de service public en auto partage pour Nice (Peugeot Partner avec motorisation électrique Venturi)

Le 27 novembre 2015 nous obtenons une homologation européenne pour le Nissan e NV200 Evalia TPMR (électrique) et équipons le GIHP de Montpellier.

 

Sécurité passive du passager en fauteuil roulant :

En 2009 nous proposions déjà  et sur toutes nos transformations un mât pour l’ancrage et le positionnement de la ceinture 3 points du passager en fauteuil roulant répondant aux mêmes critères réglementaires que ceux imposés à une ceinture de sécurité classique.

Cette démarche ne deviendra obligatoire au niveau Européen qu’en 2013.

 



Procédé d’assemblage :

Dès les années 80, nos décaissements (en tôle d'acier) étaient partiellement collés au véhicule.

Depuis 2 ans l’intégralité des liaisons au châssis est collée et boulonnée.

L’utilisation d’acier HLE (haute limite élastique) traité en cataphorèse et d’aluminium a été généralisée améliorant ainsi sensiblement la qualité finale et facilitant la mise en œuvre.

Innovation pour l'accès aux pièces détachées :

En conjuguant plusieurs ressources (ERP, internet, bibliothèque de plans, etc) à nos moyens de fabrication, nous pouvons désormais reconstruire des pièces de tôlerie à l'unitie et ce même pour des modèles de plus de 10 ans.

(Cette méthode ne s'applique qu'aux pièces de tôlerie).

 

 

Bien d’autres idées sont en gestation dans nos services pour que vous en bénéficiiez un jour…